Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

 

Être jeune pop, c’est  la fierté d'avoir soutenu l’action de Nicolas Sarkozy pendant 5 ans, dans une période difficile, durant laquelle nous aurons connu  la plus grave crise économique du siècle. Ainsi, dans ce contexte si particulier, nous ne pouvons que saluer à la fois la manière avec laquelle le pays a été conduit et  le courage avec lequel tant de réformes structurelles, essentielles pour notre avenir ont été menées (retraites, universités, hôpital, justice…). Tout cela guidé par un vrai sens des responsabilités et de justice dans le but de protéger les français face à cette crise, d’en atténuer les conséquences pour chacun et permettre  au final d’en sortir renforcé.

 

Être jeune pop, c’est refuser de céder à la facilité de l’assistanat, comme le met en œuvre le PS et au contraire croire que l’autonomie s’acquiert par le travail et la liberté d’entreprendre. C’est donc toujours soutenir les mesures allant vers plus de responsabilisation de la jeunesse et surtout rappeler que nous avons tous des droits mais aussi des devoirs.

 

Être jeune pop, c’est s’opposer sans complexes à toute forme de laxisme défendu par la gauche concernant les questions de sécurité et de justice (suppression des dispositifs anti-récidive...), mais aussi d’immigration (modification des critères de régularisation, suppression des placements en centre de rétention pour les familles de clandestins, suppression de la franchise de 30€ pour bénéficier de l'AME...), ou de société (débat sur la dépénalisation du cannabis ou l'expérimentation des salles de shoot, droit de vote des étrangers). De même, c’est s’opposer à l’outrance de certaines propositions défendues par le FN dans ces domaines.

 

Être jeune pop  c’est croire qu’une gestion rigoureuse et raisonnée des comptes publics, pour résorber  nos déficits  est possible. C’est donc s’opposer aux démagogues, François Hollande en tête, selon lequel, la solution miracle  à chacun des problèmes de notre pays est l’embauche systématique de fonctionnaires ; et montrer qu’au contraire ce serait mener directement la France vers la faillite tout en rognant notre souveraineté.

 

Être jeune pop, enfin, c’est porter un regard lucide sur les difficultés que rencontre notre pays, dans cette période de crise et croire qu’il n’y a pas de fatalité.  C’est pour ces raisons que nous nous battons de manière à ne pas nous laisser sacrifier notre avenir par une gauche au pouvoir démagogue et utopiste, incapable de tenir un discours de vérité responsable.

 

Les jeunes populaires meusiens seront donc entièrement rassemblés et dévoués pour montrer aux français l'impasse que représente François Hollande pour notre pays et porter haut notre vision et nos valeurs pour une France plus forte, plus juste, plus moderne, fière de ses valeurs et résolument tournée vers l’avenir.

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :