Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jeune étudiant de 20 en droit international, pour la première fois cette année je vais pouvoir voter à une élection présidentielle pour exprimer ce que je veux pour mon pays.

Il y a quelques temps, j'ai pris la décision de partir faire une partie de mes études dans un autre pays pour voir un peu ce qui s'y passait, la pire des choses pour nous aujourd'hui serait de rester enfermer sur nous même sans s'ouvrir aux autres. Pour de multiples raisons j'ai choisi l'Espagne, et je ne suis pas déçu, malgré ce que l'on pourrait croire, ici tous les taboos sautent, oui nous sommes en Europe Occidentale, Oui je vis dans un pays développé qui m'offre les mêmes services qu'en France, et pourtant ... je suis aux 1ères loges des pires effets que peuvent produire la crise financière, économique et sociale que nous traversons depuis 2008, le chômage est passé de 8% à 23%, celui pour les jeunes est de plus de 50%, la dette explose. 1 jeune sur 2 ne trouve pas de travail, mais malgré tout, les jeunes espagnols qui se savent la génération sacrifiée se battent et veulent s'en sortir, il est vrai que vu de l'extérieur ils peuvent paraître les champions des grèves générales et des manifestations violentes, mais loin d'être résignés, ils sont au contraire prêts à tout pour réussir dans un pays qui pour cause de quelques erreurs a sacrifié toute une génération.

Quand je les vois, je me dis que nous français, nous sommes moins bien ouverts aux réformes, malheureusement pour nous, car ce qui arrive aujourd'hui à des pays comme la Grèce, l'Italie, le Portugal, l'Irlande ou l'Espagne, peut nous arriver à nous dès demain si nous ne nous imposons pas les réformes nécessaires.

La priorité absoue doit être de réduire nos déficits budgétaires qui empoisonnent notre économie, les allemands ont eu le courage de s'imposer de l'austorité pendant 15 ans, nous français, serons-nous capables de faire des efforts pour nos générations futures ?! et cela ne passe certainement pas comme nous le promet le candidat socialiste avec 60 000 nouveaux postes dans l'éducation nationale et des emplois jeunes.

Alors vous allez me dire que le seul qui parle des déficits aujourd'hui, c'est Bayrou. Son problème est simplement que sous la Vème république le centre ne peut gouverner car ça parait difficile qu'il obtienne la majorité, ça nous amenerait à une cohabitation et immobiliserait totalement notre pays, la pire chose qui puisse arriver quand on voit à quelle allure le monde évolue. Je le dis, la seule possibilité pour les centristes aujourd'hui est de peser fortement à droite et ce de manière indépendante.

A l'inverse du manque de charisme de F.BAYROU, nous avons N.SARKOZY qui, il est vrai, n'a pas tout réussi durant ces 5 années, il a déçu beaucoup d'entre nous (moi y compris), mais je crois qu'aujourd'hui le plus important n'est pas de regarder le passé, le temps ne nous le permet pas, mais de regarder le futur, et il me semble que le seul qui soit capable de continuer d'affronter la crise que nous traverssons, c'est lui, il a une connaissance des dossiers, qu'on l'aime ou pas, il a très bien géré la crise jusqu'à maintenant (dans la plupart des pays, il y a eu gel des salaires des fonctionnaires ou baisse des pensions de retraite, ce n'est pas le cas de la France). Et surtout, en tant qu'européen convaincu, je reste persuadé que la relance passera par le couple Franco-Allemand c'est à dire SARKOZY-MERKEL. Quand le candidat socialiste s'est déjà mis à dos tous les dirigeants européens, je ne pense pas qu'il fasse nous isoler.

Alors on me parle souvent de la personnalité du Président qui interpelle voir dérange nombreux d'entre vous !!!! à l'inverse on m'oppose régulièrement le consensus de F.HOLLANDE. Mais je vous le demande, la France a -t-elle besoin d'un président mou ? un homme qui ne sait pas dire non ou prendre des décisions dans le moment historique que nous subissons ?! Rappelez vous le 2nd quinquennat de J.CHIRAC, nous sommes incapables de citer des réformes, car à force d'avoir peur de bousculer les français, on ne fait rien, mais le monde lui n'attend pas la France pour avancer.

Faire le choix de F.HOLLANDE, c'est faire le choix d'une France faible dans un monde globalisé.

On me dit que Nicolas SARKOZY oppose les français les uns aux autres, il se contente simplement de poser des débats, jamais en 5 ans notre pays n'aura autant changé, peut-on reprocher à un Président de tout faire pour agir, réformer et redresser notre pays ? Si les français s'expriment en masse sur les sujets, c'est que Nicolas Sarkozy les a replacé au centre des débats et leur a laissé la possibilité de s'exprimer loin des syndicats et des corporatismes qui empoisonnaient notre pays, et lors du prochain quinquennat cela se traduira par le référendum.

Alors oui, tout n'a pas été parfait, et Sarkozy n'est pas un magicien qui demain arrangera tous les problèmes de la planète, mais il est de loin le seul qui a la volonté de changer les choses, qui a une ligne claire, qui n'est pas otage d'un clan ou de ses amis, qui a la force des convictions dont notre pays a besoin. Je vous invite donc à voter pour une France Forte car nous ne pouvons nous permettre de perdre 5 ans avec un type qui certes parait sympa, fait le consensus mais qui sera incapable de prendre les décisions historiques pour la France.

C'est pourquoi le 22 avril, dès le 1er tour, puis le 6 mai je voterai NICOLAS SARKOZY

 

A.M

Partager cet article

Repost 0