Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A maintenant quelques jours de sa déclaration officielle de candidature, le Président de la République a accordé un entretien exclusif à l’hebdomadaire Le Figaro magazine. Après un temps consacré essentiellement aux questions économiques et à ses réponses face à la crise, Nicolas Sarkozy veut à présent, grâce à cette interview, exposer les valeurs qu’il souhaite défendre pour la France durant la campagne présidentielle.

 

Ainsi, il insiste sur les 3 valeurs fondamentales qui guident son action depuis 2007 et qu’il continuera plus que jamais à défendre avec conviction et cohérence dans les années à venir : TRAVAIL, AUTORITE et RESPONSABILITE

Le travail, qu’il continuera à réhabiliter et à récompenser via notamment la défiscalisation des heures supplémentaires, l’allègement du coût du travail ou encore par une réforme profonde de notre système d’indemnisation des chômeurs. Cela, toujours dans l’optique d’une responsabilisation des individus en récompensant le mérite et l’effort, tout en refusant l’assistanat et les illusions proposées par certains candidats.

L’autorité, véritable clef de voute du projet du Chef de l’Etat, restera aussi un marqueur assumé de sa politique puisque « convaincu du danger d’une société sans règle, sans contrôle et sans régulation ».

Enfin, il pourra également faire appel à la responsabilité des Français dans le cadre d’organisation de référendums sur certaines réformes, puisque selon lui cela représenterait « la meilleure façon de surmonter des blocages […] en s’adressant directement au peuple français ».

 

Par ailleurs, Nicolas Sarkozy profite de cet entretien pour rappeler et clarifier son point de vue concernant plusieurs sujets de société.

Tout d’abord, concernant les questions d’immigration, il défend  sa politique équilibrée et juste mise en place depuis 2007, en rappelant la vocation de la France à rester une terre d’accueil mais pas à n’importe quel prix : c'est-à-dire en restant fidèle à ses principes de laïcité (refus de la burqua, du niqab, des prières de rue…) ; en restant fidèle à son identité nationale (rappel des racines judéo-chrétiennes de la France…) et en restant éloignée de tout communautarisme. C’est notamment pour éviter ce genre de dérive que Nicolas Sarkozy s’opposera au droit de vote des étrangers et à une régularisation massive des étrangers en situation irrégulière, en total désaccord donc avec François Hollande. 

Concernant ensuite le mariage homosexuel, Nicolas Sarkozy conteste également cette idée, tout comme celle d’une adoption par ces couples de même sexe afin « de ne pas brouiller l’image de cette institution sociale qu’est le mariage ».

Enfin, concernant la question de la fin de vie, la légalisation de l’euthanasie n’est pas envisagée par le Chef de l’Etat, qui préfère s’appuyer sur la loi Léonetti déjà existante et tout à fait « équilibrée » selon lui.

 

Le travail, l’autorité et la responsabilité sont donc bien des notions fondamentales sur lesquelles Nicolas Sarkozy  basera son projet et son action face aux défis qui attendent notre pays. Face à ces questions, soyons fiers de son courage, fiers de sa fermeté et fiers de sa cohérence. Assumons nos valeurs, assumons ce choix de société et mobilisons nous tous ensembles pour la victoire de Nicolas Sarkozy !

 

 

Pour accéder à l'interview en totalité:

sarkozy fig mag

 

M.G

Partager cet article

Repost 0