Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La France avance, notre pays change et se modernise. Qu’en est-il dans notre département ?

 

  • -25,8%, c’est le chiffre de la baisse de la délinquance globale depuis 2002 dans notre département

En 2011, grâce à l’action ferme et déterminée de Nicolas Sarkozy, la délinquance au niveau national a baissé pour la 9ème année consécutive, alors qu’elle avait explosé de +17,8% entre 1997 et 2002.

Dans la Meuse, la délinquance a ainsi baissé de 25,8% depuis 2002 et les atteintes aux biens ont même baissé de 37,8% (!),  alors qu’elles avaient respectivement augmenté de 19,7% et de 15,9% entre 1997 et 2002  (source ONDRP-Cartocrime - Chiffres 1997-2011).

  • Plus de 3,6 millions d’euros de soutien de l’Etat pour 7 pôles d’excellence rurale

Les pôles d'excellence rurale sont des projets favorisant le développement des territoires ruraux qui reçoivent à ce titre un financement de la part de l'État.

Il en existe 7 dans le département :

-     Dans le pays de Verdun, un pôle de développement touristique par la valorisation du patrimoine historique lié à la « Grande Guerre » 

-     A Ligny-en-Barrois, un pôle de valorisation du patrimoine, de la mémoire et du développement durable pour compléter les aménagements existants, par la création d’un centre d’interprétation « Nasium, hier et demain », l’aménagement d’une reconstitution d’un quartier de l’antique ville de Nasium et d’une partie de camp militaire romain, l’aménagement d’un sentier d’interprétation permettant de relier l’ensemble des points du site

-     A Dun-sur-Meuse, un projet de transformation du Val Dunois en une station touristique et une cité fluviale, en valorisant le fleuve Meuse

-     A Montmédy, un projet de développement du tourisme durable, adossé à une station touristique transfrontalière franco-luxembourgeoise,  par la mise en valeur du patrimoine historique du territoire (citadelle de Montmédy, Fort de Fermont de la Ligne Maginot...), du patrimoine architectural (cité Renaissance de Montmédy), culturel (musée Bastien Lepage, basilique d'Avioth...) et naturel (pelouses calcaires remarquables). Il accompagne le développement du pôle de l'ancienne base aérienne de l'OTAN de Marville

-     Dans le pays de Commercy, un projet de création d’une station expérimentale, pédagogique et touristique des truffes, qui s’appuie sur la truffière expérimentale de Boncourt

-     A Bar-le-Duc, un pôle de maîtrise des énergies et des énergies renouvelables à vocation interrégionale, avec la création d’un centre de promotion, de ressources et de formation sur les énergies renouvelables et la maîtrise de l’énergie sur la zone d’activités de la gare TGV (aménagement de salles de formation, atelier technique…), et le développement et mise en œuvre des modules de formation

-     Dans le Pays barrois, un pôle de services à destination des personnes âgées et handicapées (développement de l’aide à domicile, création d’habitats privatifs…)

 

  • 109,9 millions d'euros injectés par le Plan de Relance dans la région pour les infrastructures et le logement

Au plus fort de la crise, Nicolas Sarkozy a décidé de relancer fortement l’investissement public afin de soutenir des secteurs majeurs de l’économie, limiter la récession et préserver l’emploi.

En Lorraine, 109,9 millions d'euros ont été engagés pour réaliser de nombreux travaux parmi lesquels :

  • La modernisation de la Poste à Ligny-en-Barrois
  • 31 500 euros pour la réfection de la toiture et de l’isolation de l’écluse No 19 à Verdun
  • 1,55 million d’euros pour l’automatisation des écluses du canal de la Marne au Rhin Ouest entre Bar le Duc et Neuville-sur-Ornain
  • La réhabilitation et la construction de bâtiments militaires au 1er 2ème Régiment de Chasseurs à Verdun et au 3ème Régiment d’Hélicoptères de Combat d’Etain
  • Les réparations du tunnel de Mauvages
  • La restauration et l’agrandissement des Archives départementales de la Meuse à Bar-le-Duc
  • 77 millions d'euros engagés pour la rénovation urbaine

Le Plan National de Rénovation Urbaine (PNRU), c’est 12 milliards d’euros de subventions sur 10 ans pour améliorer le lieu de vie de 4 millions d’habitants dans 500 quartiers populaires. Il mobilise 45 000 emplois dans les travaux publics sur ses chantiers. D’ores et déjà, les résultats sont visibles.

 

Dans la Meuse, 77 millions d’euros ont été mobilisés pour la rénovation urbaine, pour les quartiers de la Cité Verte, des Planchettes et le quartier Anthouard à Verdun.


  • x2 : Le nombre d'entreprises créées a doublé entre 2008 et 2010 dans la Meuse

Dans le seul département de la Meuse, plus de 4 300 entreprises ont été créées depuis 2007. 1 161 entreprises ont été créées en 2010, alors que moins de 320 entreprises seulement étaient créées chaque année en moyenne entre 1997 et 2002. Ces bons résultats s'expliquent notamment par le succès du statut de l'autoentrepreneur, créé par Nicolas Sarkozy et qui offre un cadre social et fiscal avantageux à ceux qui choisissent d'entreprendre. 2 161 autoentreprises ont ainsi été créées dans la Meuse en 3 ans.

 

  • Des programmes plus courts, plus lisibles et recentrés sur la  maîtrise des savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter) dans les 231 écoles élémentaires de la Meuse

 

grâce à la réforme de l’école lancée par Nicolas Sarkozy en 2008

Conscient que l'avenir et la réussite des élèves se jouent en grande partie à l'école primaire, Nicolas Sarkozy a placé, dès son élection, la réforme de l'école au cœur de son action. Cette réforme a réorganisé l’école autour de la maîtrise des savoirs fondamentaux : lire, écrire, compter. Une nouvelle matière, l'instruction civique et morale, a été introduite, afin de donner aux élèves les repères essentiels de la vie en société. Pour tout savoir sur la réforme de l’école primaire, cliquez ici : http://www.lafranceforte.fr/bilan/education


  •  La FRANCE FORTE dans la Meuse, c'est aussi…

- +26%  d'exploitations pratiquant l'agriculture biologique en 3 ans dans le département

 

- En Lorraine, déjà 8 bourses médicales attribuées à des étudiants en médecine en contrepartie de leur installation dans une zone où l'on manque de médecins

 

-   6 079 bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Avec le RSA, la reprise d’une activité devient réellement plus avantageuse que le maintien dans les revenus de l’assistance (20% de revenu en plus en moyenne)

 

- Déjà 234,6 millions euros engagés par le plan Hôpital 2012 lancé par Nicolas Sarkozy pour réaliser 1,1 milliard d'euros de travaux de modernisation des hôpitaux de la région

 

-  2 centres mémoire de ressources et de recherche ouverts dans le département, à Bar-le-Duc et à Verdun, grâce au Plan Alzheimer lancé par Nicolas Sarkozy

 

-  1 174  bénéficiaires du minimum vieillesse et 2 841 bénéficiaires de l'allocation adulte handicapé qui auront vu leurs prestations revalorisées de 25% en 5 ans

 

- 3 guichets uniques Pôle Emploi, issus de la fusion entre l'ANPE et les Assedic, qui accompagnent et indemnisent plus efficacement les demandeurs d'emploi

 

-  2 écoles de la deuxième chance (E2C) à Bar-le-Duc et à Verdun. Avec le soutien de l’Etat,  elles donnent une seconde chance aux jeunes sortis du système scolaire sans aucun diplôme

 

- Déjà 18 maisons de santé pluridisciplinaires dans la région

 

Source: www.lafranceforte.fr

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :